Que faire dans le Bronx, Brooklyn et Queens ?

Lorsque l’on entend les mots « New York » les premières images qui nous viennent à l’esprit sont celles de Times Square et ses géants panneaux lumineux, Central Park et son lac mythique ou encore Greenwich Village et ses petites maisons typiques de l’architecture New Yorkaise. Aujourd’hui, j’ai décidé d’élargir l’horizon pour vous faire découvrir des quartiers comme le Bronx, Queens ou encore Brooklyn qui pour le coup, sont des quartiers baignés d’histoire et de culture.

Credits: Pixabay
Credits: Pixabay

Pour vivre comme un New-Yorkais, allons donc à New York mais loin des quartiers touristiques du centre de Manhattan. Cette fois, je vous emmène dans le profond New York ! Et inutile de revêtir un gilet par balles, j’ai sécurisé les lieux pour vous 😉

L’identité du Bronx

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Le Bronx est l’un des cinq arrondissements qu’ont appellent aussi borough de la ville de New York. En 2013, sa population était de 1 419 733 habitants. Son nom provient de Jonas Bronck, un émigrant suédois qui fut le premier à coloniser cette zone au XVIIe siècle. Le territoire était autrefois désigné sous le nom de « Rananchqua » par les Amérindiens Siwanoy, puis les colons le nommèrent « Broncksland » ou « Bronck’s farm », ce qui donna finalement « The Bronx. »

Le berceau de la culture Hip Hop

Il est vrai que le Bronx ne bénéficie pas d’une image très flatteuse. En effet, il a longtemps été considéré comme l’un des quartiers les plus dangereux de New York. On ne compte plus le nombre d’incendies criminels, de guerres des gangs et autres trafiques de cet acabit qui ont vu le jour dans les années 70 et 80.

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

Aujourd’hui, on est très loin de tout cela, les seuls souvenirs que le quartier a conservé de cet « Age d’or » si on peut dire ça, ce sont les graffitis et les peintures locales. Le Street Art comme on dit ici est inspiré de tous ces acteurs de la rue et ces pionniers du Hip Hop qui ont fait du Bronx, une légende.

Les stars qui ont grandi dans ces rues impitoyables

Les fans de la Pop Culture savent tous que Jennifer Lopez a grandit dans le Bronx, elle l’a mentionné un sacré nombre de fois dans ses interviews et y a même consacré une chanson, l’un de ses plus beaux succès « Jenny From the Block » (= Jenny du quartier). Mais d’autres personnalités ont partagé ces rues avec la célèbre Portoricaine : Woody Allen, Lauren Bacall, Peter Falk (Columbo), Fat Joe, French Montana, Billy Joel etc.

Les lieux à ne pas manquer :

Le Yankee Stadium, où jouait l’équipe de baseball des Yankees de New York. Vous n’êtes pas obligé d’y entrer mais si vous en avez l’occasion arrêtez-vous juste devant pour prendre une photo, on parle d’un vrai mythe à New York.

Le quartier Italien autour d’Arthur Avenue avec son marché et ses produits frais. Si vous avez de partir dans le sud de l’Italie sans quitter New York, il faut absolument vous balader dans ce quartier aux saveurs méditerranéennes. Les artisans sont pour la plupart des italiens qui ont immigrés à New York il y a une quarantaine d’années. Ils sont toujours partants pour discuter autour d’un café avec les visiteurs ! Si vous êtes fan de fromage ou de charcuterie, n’hésitez pas à acheter leurs produits frais, au moins pour moitié moins chère que dans le centre de New York City.

L’identité du Queens

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

En 2013, sa population était de 2 296 175 habitants. Le Queens accueille l’aéroport international de New York-John F. Kennedy ainsi que l’aéroport de New York-LaGuardia. Créé le 1er novembre 1683, il a été baptisé en l’honneur de la reine consort (queen consort) Catherine de Bragance, épouse du roi Charles II d’Angleterre.

Le Queens : Un vrai melting-pot

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

L’arrondissement est plutôt cosmopolite et se compose principalement de quartiers abritant les classes moyennes, ainsi que des quartiers aisés où l’on trouve des hôtels, des grands parcs et des terrains de golf. Il coïncide avec le comté de Queens (Queens County), découpage administratif de l’État de New York, mais ce dernier ne fonctionne pas comme un comté à proprement parler, en effet il n’a aucun pouvoir et dépend entièrement de l’autorité municipale.

Les personnalités qui ont grandi dans le Queens

On le voit partout, la figure la plus emblématique à ce jour pour représenter le Queens n’est autre que l’actuel président des Etats Unis, Donald Trump ! D’autres célébrités issues d’autres horizons ont également vu le jour dans ce melting pot culturel : 50 cents, Ja Rule, Nicky Minaj ou encore Lucy Liu.

Les lieux à ne pas manquer :

Le Shea Stadium dans Flushing Meadow-Corona Park. Il s’agit du stade où joue l’équipe de baseball, les New York Mets, et qui fut le premier stade à avoir accueilli un concert (Les Beatles le 15 août 1965). Au parc de Flushing Meadow se sont également installées les expositions universelles de 1939 et 1964.

Le quartier résidentiel des millionnaires du Queens : Vous pourrez admirer les plus jolies maisons qui font étrangement penser aux demeures californiennes avec pelouse verte, barrières et piscine.

Brooklyn

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

Brooklyn est l’un des cinq boroughs de la ville de New York. Il concorde avec le comté de Kings (Kings County), découpage administratif de l’État de New York, mais ce dernier ne fonctionne pas comme un comté à proprement parler, car il n’a aucun pouvoir et dépend entièrement de l’autorité municipale. Avec une population de plus de 2 636 735 habitants en 2015, c’est l’arrondissement le plus peuplé de la ville de New York.

Les faits historiques de Brooklyn

Les Néerlandais sont les premiers Européens à coloniser la région occidentale de Long Island, qui était jusqu’alors habitée par la tribu amérindienne Carnasie. Ils y établissent en 1624 Midwout (Midwood). Ils achètent aux Mohawks le territoire qui s’étend sur les quartiers actuels de Gowanus, Red Hook, du Brooklyn Navy Yard et de Bushwick. Le Village de Breuckelen (du nom de la ville de Breukelen aux Pays-Bas) est autorisé par la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales en 1646 et devient ainsi la première municipalité de la Nouvelle-Néerlande.

Les lieux à ne pas manquer:

Williamsburg : quartier hipster de Brooklyn composé de petites boutiques d’artistes, murs revêtis de street art, coffee shops, quartier résidentiel.

Dumbo : C’est l’un de mes coins préférés, il touche les « waterfonts », (=front de mer), idéal pour prendre une photo avec la perspective des buildings de Manhattan derrière vous. Possibilité aussi de prendre un bateau pour rejoindre la City et ainsi admirer l’environnement à l’architecture impressionnante.

Bushwick : Secteur un peu moins populaire que Williamsburg mais qui commence à devenir de plus en plus en vogue et tente à ressembler à ses pères.

Les personnalités associés à Brooklyn

Jay-Z, Mike Tyson, Aaliyah, Al Capone, Cindy Lauper, Barbara Streisand etc. La liste est longue !

Souhaitez vous visiter ces quartiers ?

Harlem Spirituals vous emmène dans une aventure inoubliable. Découvrez le vrai New York ! Après avoir rejoint votre guide au point de rendez-vous à Times Square, embarquez à bord du bus pour débuter votre aventure new yorkaise. Direction le Bronx, également connu sous le nom de “Boogie-down Bronx” et seul borough à être rattaché au continent américain. Exlporez le South Bronx, célèbre pour son influence sur la musique latino-américaine et son rôle majeur dans l’émergence de la culture Hip-Hop: la musique,le breakdance, et les graffitis. Admirez également le Yankee Stadium et Grand Concourse, principale artère du Bronx connue pour ses nombreux bâtiments Art Deco.

Credits: pixabay
Credits: pixabay

Puis poursuivez votre aventure dans le Queens, 2eme plus grand borough de New York, qui vous surprendra par la diversité et la richesse culture de ses quartiers. Explorez Astoria, connue pour son street art et sa multitude de fresques murales, et faites étape au Socrates Sculpture Park à Astoria : un espace au bord de l’eau unique abritant sculptures et oeuvres à ciel ouvert. Visitez Long Island City, quartier en pleine expansion et abritant la plus forte concentration de galeries d’art, musées, et studios de production de New York City.

Enfin, direction Brooklyn ! Véritable référence pour la mode et l’artisanat, Brooklyn est aussi le borough le plus peuplé, et l’un des deux boroughs abritant la plus grande diversité ethnique et culturelle de New York avec le Queens. Découvrez Williamsburg, la « capitale des Hipsters ! » Avec ses cafés arty, ses nombreuses boutiques, restaurants, et galeries d’art, cet ancien quartier industriel abrite aujourd’hui une communauté branchée, et son front de mer accueille immeubles de standing et splendides parcs où se prélasser.

Nous vous avons réservé un peu de temps libre pour que vous puissiez vous restaurer dans l’un des restaurants alentours ou vous balader à votre guide. Votre tour continue et se termine à DUMBO (Down Under Manhattan Bridge Overpass), un quartier animé de Brooklyn dont le parc offre une vue époustouflante sur le Brooklyn Bridge et la skyline de Manhattan avant de retourner à Times Square.

Pour réserver ce tour, CLIQUEZ ICI!

Salvatore

 

 

Quelles activités faire à New York avec des enfants?

Grand Central – gratuit

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

Grand Central Terminal est la plus grande gare ferroviaire du monde et mérite vraiment une visite lors de votre voyage à New York. Vous y trouverez un hall somptueux, des boutiques, Grand Central Market (un marché de produits frais) et de bonnes adresses pour déjeuner ! Nous vous conseillons de rentrer dans Grand Central Terminal par l’angle de la 42nd Street et de Park Avenue. Vous allez y découvrir l’immense hall de la gare qui mesure 114m sur 36m. Il possède un plafond de 38m de haut recouvert de 2 500 peintures de Paul César Helleu qui représentent des constellations qui brillent grâce à de petites lampes halogènes. De toute beauté ! Vos enfants vont adorer et cela ne vous aura rien coûté.

 

Marcher le long de la High Line – gratuit

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

Le High Line Park à New York est un jardin suspendu au cœur de Manhattan. Idéal pour les petits comme pour les plus grands, c’est une vraie bouffée d’oxygène en pleine ville. Au programme, bancs et fauteuils pour s’allonger et profiter de la vue qui donne sur l’Hudson River. Vous avez soif ou faim ? Pas de problème, il y a un tas de marchands ambulants et aussi un petit marché couvert avec des vendeurs de glaces et autres snacks. Préparez vos appareils photos et à ne faire plus qu’un avec la nature.

 

L’Observatoire du One World – $28

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

L’expérience débute par la présentation des hommes et des femmes qui ont contribué à la construction du One World Trade Center. Vous pourrez également apercevoir la roche dans laquelle le gratte-ciel est ancré. Ensuite, montez à bord de l’ascenseur qui vous permettra d’accéder au 102ème étage en moins de 60 secondes tout en visionnant un incroyable time-lapse virtuel témoignant des nombreuses transformations du paysage urbain new-yorkais depuis 1500. Enfin, profitez d’une vue à 360 degrés depuis l’Observatoire du 100ème étage. Vous pourrez également accéder à une plateforme circulaire qui vous offrira des images haute définition et capturées en temps réel de la ville qui s’étend juste sous vos pieds. Pour réserver votre billet en toute sécurité avec nous, cliquez ICI !

 

M&M’s World à Times Square – gratuit

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

M&M’s World New York est situé sur Broadway en plein Times Square, de chaque côté extérieur du bâtiment sont fixés des écrans géants diffusant 24 heures sur 24 des animations autour des personnages et des confiseries M&M’s. Les particularités du magasin sont notamment de vendre de nombreux produits M&M’s en rapport avec la ville de New York et un mur de chocolat fait de 72 tubes remplis de M&M’s. Vos enfants auront même la possibilité de fabriquer des M&M’s personnalisés avec leur prénom ! M&M’s World New York est devenu en très peu de temps un lieu incontournable du tourisme new-yorkais.

 

Assister au Spectacle de Noël à Radio City – billets à partir de $49

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

La période de Noël est l’un des moments les plus magiques pour passer un séjour à New York City et ça les enfants le savent bien. Il y règne une ambiance festive dans toute la ville et vous apprécierez les rues décorées, les sapins, les patinoires et les magnifiques vitrines qui ornent la ville.

Le Radio City Musical Hall est un immense théâtre. Une fois à l’intérieur, la beauté de ce complexe unique au style classique vous surprendra. Il s’agit d’un des sites incontournables de New York City. Les experts techniques considèrent The Great Stage (20 x 44 m) comme la meilleure scène du monde. Le rideau serti d’or que possède le théâtre est le plus grand rideau du monde.

 

Traverser le Pont de Brooklyn – gratuit

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

C’est l’un des monuments les plus prestigieux et les plus visités de New York. Ce pont de près de 2 kilomètres de long traverse l’East River en reliant Brooklyn à l’île de Manhattan et offre une vue imprenable sur la skyline de New York.
Sensations de liberté et de puissance garanties ! A vos appareils photos car vous allez bénéficier de vus exceptionnelle. Aussi, apportez une bouteille d’eau et des rafraichissements même si vous croiserez des vendeurs de snacks ambulants.

 

Visiter le musée d’Histoires Naturelles – $16

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

Parmi les plus impressionnantes attractions du musée : des reconstitutions de l’habitat naturel des mammifères d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Nord, un modèle grandeur nature de baleine bleue suspendu au coeur du Milstein Family Hall of Ocean, un authentique canoé de guerre Haida du Nord-ouest pacifique, l’impressionnante météorite Cape York et l'”Etoile de l’Inde”, le plus grand sapphire bleu au monde ! Un étage entier du musée est également consacré à un circuit sur l’évolution des vertébrés. Prenez le temps d’exploser les vastes collections dédiées à l’anthropologie et aux espèces humaines à travers le monde. Sans oublier le Hayden Planetarium, partie intégrante du Rose Center for Earth and Space, situé au coeur d’un cube de verre contenant le Space Theater sphérique dessiné par le célèbre James Stewart Polshek.

Le ticket d’entrée +1 vous donne accès à toutes les galeries permanentes du musée, au Rose Center for Earth and Space et, au choix, à une projection IMAX, un Space Show ou une exposition temporaire. Le ticket d’entrée se limitant aux collections permanentes et au Rose Centerest également disponible. Pour réserver votre billet en toute sécurité avec nous, cliquez ICI !

Découvrir Harlem et assister à une messe Gospel – $49

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Le Harlem Gospel Tour est un tour indispensable pour mieux comprendre l’histoire des Noirs Américains de New York et leur influence sur cette grande métropole. Dans l’esprit et le coeur de nombreux New Yorkais, Harlem reste une véritable capitale dont nous vous proposons de découvrir tous les recoins et l’histoire, de l’arrivée des premiers afro-américains à l’épanouissement de la fameuse ère de l'”Harlem renaissance”, de l’émergence du mouvement des droits civiques à l’apparition de figures politiques telles que Marcus Garvey, Adam Clayton Powell Jr. ou Malcom X… Harlem et ses révoltes, ses espoirs, ses années ghettos, et enfin sa reconstruction.

Profitez d’un tour guidé qui vous plonge dans le riche passé d’Harlem et vous fait découvrir des sites incontournables tels que le Cotton Club, l’Apollo Theater, ou encore la statue de Duke Ellington, le Schomburg Center, Sylvan Terrasse, la Morris-Jumel Mansion, et bien d’autres encore ! Apothéose de ce tour et de cette matinée à Harlem : rendez-vous dans l’un des lieux phares d’Harlem, sel et ciment de sa communauté: l’église*, où vous apprécierez des choeurs gospel émouvants et impressionnants dans le cadre d’un office religieux. Une petite tranche de vie un dimanche matin au coeur d’Harlem qui restera gravé dans votre mémoire pour longtemps ! Pour réserver votre billet en toute sécurité avec nous, cliquez ICI !

Faire du vélo à Central Park – $19

waterfront-and-central-park-bike-tour-group-900x435
Credits: Harlem Spirituals

Durant votre escapade cycliste, découvrez des sites célèbres tels que les Strawberry Fields, la fontaine Bethesda et le Shakespeare Garden. N’oubliez pas également de passer les trésors plus méconnus de Central Park, tels le Wagner Cove et d’admirer les magnifiques vues et paysages. Une véritable bouffée d’air frais et de verdure pour prendre le temps de souffler, loin du tohu-bohu de la ville ! Pour réserver votre billet en toute sécurité, cliquez ICI!

Faire une croisière à bord de la « bête nautique » – $24

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Accrochez-vous et tenez-vous prêts pour une folle chevauchée nautique à bord du « Beast » ! Rapide, drôle et rugissant, « The Beast » vous offrira des panoramas spectaculaires pour une escapade pleine d’adrénaline et de fun ! Vous chevaucherez les vagues à toute vitesse pendant 30 minutes ! Le bateau s’arrêtera pour se rapprocher de la Statue de la Liberté où vous pourrez faire une pause photos. Cette croisière vous promet des sensations fortes – préparez-vous à un véritable frisson de plaisir ! Pour réserver votre billet en toute sécurité avec nous, cliquez ICI !

 

La Statue de la Liberté – $15

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

Ellis Island représente une part importante et emblématique de l’histoire américaine. Plus de 12 millions d’immigrants sont passés sur l’île lorsque celle-ci était en opération. Aujourd’hui, plus de 40% des Américains ont un ancêtre ayant pénétré dans le pays par Ellis Island.

Et plus qu’un monument, la Statue de la Liberté est une amie bien-aimée, le symbole vivant de la liberté pour des millions de gens partout dans le monde. L’exposition qui lui est consacrée, qui a ouvert en Juillet 1986 et qui se situe au deuxième étage du piédestal de la statue, retrace l’histoire et le symbole de la Statue de la Liberté à travers des objets de musée, des photographies, des gravures, des vidéos et des histoires audio. En plus des objets historiques et des textes descriptifs qu’on y trouve, les répliques pleine échelle du visage et du pied de la statue sont également exposées. Pour réserver votre billet en toute sécurité avec nous, cliquez ICI !

 

Madame Tussaud – $33

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

N’avez-vous jamais eu envie de rencontrer et de vous faire prendre en photo avec une partie du gratin hollywoodien ? Eh bien ce rêve peut maintenant devenir réalité puisque vous aurez l’occasion de voir des stars de cinéma comme Leonardo DiCaprio, Julia Roberts, Nicolas Cage, Morgan Freeman et bien d’autres… tous réunis dans un seul et même endroit !

Madame Tussauds vous donne également la chance de rencontrer quelques-unes des plus grandes stars de la musique, telles que Britney Spears, Madonna et Beyonce et de vivre la vie d’un pirate avec les Pirates des Caraïbes. Infiltrez-vous sous le pont du Black Pearl, inspiré par la superproduction Disney « Pirates des Caraïbes ». Le Capitaine Jack Sparrow sera à bord pour vous aider à lever l’ancre ! Faites-vous prendre en photo avec Barack Obama et rencontrez l’une des femmes les plus connues du monde politique: Hillary Clinton. Passez également derrière le rideau pour le “Making of” d’un personnage de cire.

En plus de rencontrer toutes ces icônes, faites l’expérience du nouveau cinéma 4D qui offre une incroyable technologie 3D, des effets spéciaux en 4D à couper le souffle, un son surround digital et un choix parmi plusieurs films pour faire vibrer toute la famille. Pour réserver votre billet en toute sécurité avec nous, cliquez ICI !

 

Explorer le Bronx, Brooklyn et Queens avec Déjeuner inclus – $109

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Découvrez le vrai New York ! Après avoir rejoint votre guide au point de rendez-vous à Times Square, embarquez à bord du bus pour débuter votre aventure new yorkaise. Direction le Bronx, également connu sous le nom de “Boogie-down Bronx” et seul borough à être rattaché au continent américain. Exlporez le South Bronx, célèbre pour son influence sur la musique latino-américaine et son rôle majeur dans l’émergence de la culture Hip-Hop: la musique, le breakdance, et les graffitis. Admirez également le Yankee Stadium et Grand Concourse, principale artère du Bronx connue pour ses nombreux bâtiments Art Deco.

Puis poursuivez votre aventure dans le Queens, 2eme plus grand borough de New York, qui vous surprendra par la diversité et la richesse culture de ses quartiers. Explorez Astoria, connue pour son street art et sa multitude de fresques murales, et faites étape au Socrates Sculpture Park à Astoria : un espace au bord de l’eau unique abritant sculptures et oeuvres à ciel ouvert. Visitez Long Island City, quartier en pleine expansion et abritant la plus forte concentration de galeries d’art, musées, et studios de production de New York City.

Enfin, direction Brooklyn ! Véritable référence pour la mode et l’artisanat, Brooklyn est aussi le borough le plus peuplé, et l’un des deux boroughs abritant la plus grande diversité ethnique et culturelle de New York avec le Queens. Découvrez Williamsburg, la « capitale des Hipsters ! » Avec ses cafés arty, ses nombreuses boutiques, restaurants, et galeries d’art, cet ancien quartier industriel abrite aujourd’hui une communauté branchée, et son front de mer accueille immeubles de standing et splendides parcs où se prélasser.

Votre tour se termine à DUMBO (Down Under Manhattan Bridge Overpass), un quartier animé de Brooklyn dont le parc offre une vue époustouflante sur le Brooklyn Bridge et la skyline de Manhattan. C’est ici que vous pourrez vous restaurer autour d’un authentique déjeuner BBQ dans la plus pure tradition du Sud des Etats-Unis avant de reprendre le bus pour revenir tranquillement et confortablement vers Manhattan. Pour réserver votre billet en toute sécurité avec nous, cliquez ICI !

Visiter le Zoo du Bronx – $28

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

Le zoo du Bronx a été l’un des premiers zoos en Amérique du Nord à placer les animaux dans des décors naturels plutôt que dans des cages, ce qui a permis de mélanger les espèces, tout en les installant dans un environnement proche de celui dont elles provenaient. Il existe cependant des séparations destinées à éviter que prédateurs et proies éventuelles ne se côtoient, telles que des fossés, ou des grillages. Toutefois, pour des raisons esthétiques, ces frontières ne sont pas toujours visibles. Il a aussi bénéficié d’une énorme couverture médiatique suite au film Madagascar qui s’est inspiré des habitants de ce fameux zoo !

 

L’Empire State Building – $27

Credits: pexels.com
Credits: pexels.com

L’Empire State Building, l’une des principales attractions touristiques de New York, offre une variété abondante d’activités pour ses visiteurs. Vous pouvez visiter les observatoires, 365 jours par an, jour et nuit, peut importe les conditions climatiques. Vous découvrirez des vues de Manhattan et des environs à couper le souffle et trouverez également trois restaurants et trois cafés, plusieurs boutiques spécialisées, un bureau de poste et deux banques, en plus d’une pléthore de restaurants et d’activités à proximité immédiate. Pour réserver votre billet en toute sécurité avec nous, cliquez ICI !

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me laisser un message sur notre page Facebook.

Salvatore

Ces soldats d’Harlem qui ont aidé les Français durant la 1ère guerre

Alors qu’Emmanuel Macron vient tout de juste de commémorer l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale, le sort du 15e régiment d’infanterie de la Garde nationale de New York, composé de Noirs américains, reste très peu connu. En effet, ces soldats volontaires étaient présents dans les tranchées aux côtés des Français. Leur bravoure a été saluée par l’armée française, mais n’a malheureusement pas retenue l’attention des Américains en raison de leur couleur…

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Qui étaient ces poilus de Harlem ?

Il y avait des commerçants, des avocats, des boxeurs, des gens à la recherche d’un emploi. C’est toute la population de Harlem et des différents quartiers de New York qui se sont engagés dès l’année 1916 auprès de cette Garde nationale de New York pour aller combattre. Ils auront eu à mener deux combats : le premier sur le Front comme n’importe quel soldat et le second beaucoup moins gratifiant, la lutte contre la discrimination et la ségrégation que les états-majors américains faisaient peser sur eux.

Credits: mashable
Credits: mashable

Surnommés les « Hellfighters » (les combattants de l’Enfer) par les Allemands, 500 d’entre eux seront décorés de la Croix de Guerre française, mais à Washington leurs exploits ne sont pas salués. Leur plus grand ennemi a été leur hiérarchie.

Même sur le front, ils sont ségrégués

Dès le début de la guerre, c’est très difficile de faire combattre côte à côte des Blancs et des Noirs Américains, sachant que la société américaine est elle-même ségréguée. C’est la raison pour laquelle, ils ont été transférés à l’armée française. C’est sous l’uniforme français qu’ils vont se battre et, tout au long de la guerre, ils sont tenus un petit peu en respect par cette administration américaine parce que finalement ils font peur.

Ils fraternisent avec les Français

Au combat, tout au long de l’année 1918, ils passent 191 jours consécutifs au front un record pour une unité américaine et vont aller de victoire en victoire, puisqu’on dit qu’à la fin de l’année 1918, ils n’ont pas perdu un pouce de terrain.

Credits: History.com
Credits: History.com

L’heure de gloire durera finalement une journée en février 1919 au cours d’une somptueuse parade dans les rues de New York City, devant une foule de citoyens Blancs comme Noirs. Ils remontent la Cinquième avenue jusqu’à Harlem, sont célébrés. Mais quelques jours plus tard, le régiment finalement est démobilisé et ces vétérans noirs n’ont pas les égards que l’armée aurait pu leur donner, reçoivent beaucoup moins de récompenses qu’ils n’ont pu recevoir des mains des Français.

Un destin bien tragique pour certains

Un certain nombre de ces héros ont malheureusement mal finis. Dans la nuit du 14 mai 1918, Henry Johnson (1892-1929) et Needham Roberts (1901-1949) sont en poste dans la forêt d’Argonne quand ils sont attaqués par une vingtaine de soldats allemands. Fuir ne leur vient pas à l’idée : Johnson se défend comme il peut avec ce qu’il a, d’abord des grenades, puis la crosse de son fusil, puis son poignard Bolo, puis ses poings.

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Seul, il parvient à mettre les ennemis en fuite, non sans en avoir massacré un bon nombre, et sauve son compagnon. Au prix de vingt et une blessures. Il gagne le surnom de Black Death et la croix de guerre française avec étoile et palme de bronze. Il terminera sa vie fin des années 20, oublié de tous, dans la rue, sans avoir les honneurs militaires américaines qu’il aurait pu mériter.

Ce n’est qu’en 2015, qu’il sera salué par les Etats-Unis

C’est Barack Obama qui près de cent ans après aura remit la plus haute distinction militaire à titre posthume à Henry Johnson. La preuve que même après la guerre, les administrations successives politiques américaines ont eu de grandes difficultés à reconnaître la bravoure et l’apport de ces soldats afro-américains durant les conflits mondiaux.

Découvrir l’Histoire de ce quartier où ont baignés ces héros d’Antan

Un tour indispensable pour comprendre l’histoire des afro-américains de New York et leur influence sur cette grande métropole. Dans l’esprit et le cœur de nombreux New Yorkais, Harlem est toujours une véritable capitale dont nous vous proposons de découvrir l’histoire et la culture ; de l’arrivée des premiers afro-américains à l’épanouissement de la période “Harlem Renaissance”, de l’émergence du mouvement des droits civiques à l’apparition de figures politiques telles que Marcus Garvey, Adam Clayton Powell Jr. ou Malcom X… Harlem et ses révoltes, ses espoirs, ses années ghettos et enfin sa reconstruction.

Credits: Todd Webb
Credits: Todd Webb

Puis assistez à une heure de concert gospel en compagnie de l’association A.R.C. Leur chœur Gospel aux voix puissantes témoigne avec force et émotion de leur expérience passée.

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Pour réserver ce tour, CLIQUEZ ICI

Quelle sera la météo de mon séjour à New York?

Rassurez vous qu’il pleuve ou qu’il neige, séjourner à New York est toujours une aventure inoubliable ! En effet, même si mon côté sicilien s’émoustille dès l’apparition d’un rayon de soleil, j’apprécie tout autant les nuits fraîches que la ville nous réserve courant Novembre.

Credits:Pexels
Credits:Pexels

Dans cet article, je vais vous donner des conseils qui j’espère vous aideront à sélectionner les tenues idéales de votre garde-robe pour apprécier votre voyage et ce à toutes les saisons.

L’hiver à New York : des températures rudes mais on a l’habitude

Il est vrai que New York est réputée en hiver pour son froid glacial et ses rues couvertes de neige. En effet, la température maximale moyenne entre Décembre et Février atteint environ 5°C tandis que la température minimale moyenne atteint plutôt les -3°C.

Inutile toutefois de trop se fier aux moyennes car environ 3 hivers sur 10 les températures peuvent atteindre les -18°C voire dépasser les -20°C. Il n’est pas non plus rare qu’une tempête de neige dure plusieurs jours, et la pluie est souvent de la partie en février. Bref, la météo à New York en hiver est assez rude.

Comment s’habiller ?

Pour éviter de geler sur place et de dépenser de l’argent que vous n’aviez pas prévu, je vous conseiller d’apporter le KIT de survie du montagnard !

Manteau chaud, écharpes, gants, bonnets et même vos moon boots ou bottes fourrées qui vous seront très utiles. Enfin, peu glamour mais agréable par ce froid glacial, vous pouvez toujours multiplier les couches : des collants ou leggings glissés habilement sous un pantalon, des maillots de corps, t-shirts et sous pull sous votre col roulé, le tout complété par un manteau de compétition.

Et n’oubliez pas de sortir toujours armé d’un parapluie.

Que faire par ce temps ?

Je préconise des activités intérieures évidemment. Durant vos visites, vous vous arrêterez certainement dans des dizaines de coffee shops pour vous réchauffer un peu. Culturellement, sachez que New York détient les plus beaux musées du monde, il y en a pour tous les goûts. Pour réserver en toute sécurité ces activités avec nous, CLIQUEZ ICI.

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Une autre idée tout aussi sympa est de faire la découverte du quartier d’Harlem au chaud dans le cadre d’une visite en bus avec un guide Français, vous terminerez le tour en assistant à une vraie chorale Gospel. Rien de mieux pour se réchauffer l’âme. Pour réserver, CLIQUEZ ICI.

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Au printemps, New York City bourgeonne et on se déboutonne

city-cars-vehicles-street
Credits: Pexels

Le printemps reste une saison assez courte (de mi-mars à fin mai) mais bien marquée. En effet, les températures augmentent rapidement ; la température minimale moyenne en Mars est de 1°C tandis qu’elle passe à 12°C en Mai. Les gelées matinales de mars prennent vite fin et les matinées sont de plus en plus douces. Cependant, il continue de pleuvoir fréquemment.

Que mettre dans sa valise ?

Un parapluie (oui oui, New York peut-être traître), des pulls, et des vestes et cardigans de mi-saison. Pour les plus frileux, une légère écharpe n’est pas superflue. Côté chaussures, pensez toujours « confortables » car vous marcherez beaucoup !

Quelles activités faire au Printemps ?

Il recommence à faire doux, on se découvre un peu mais pas trop. Le temps est propice à des balades à pied, des visites de quartiers, des terrasses timidement animées. Je suggère des tours qui vous permettent d’apprécier la ville en extérieur tout en vous couvrant un peu. Vous pourrez toujours faire les musées le soir lorsque l’air se sera rafraîchi.

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Pour réserver en toute sécurité une visite guidée, un tour de New York en hélicoptère, une location dé vélo à Centre Park ou d’autres idées d’activité tout aussi intéressantes, CLIQUEZ ICI !

L’été est chaud mais surtout très humide

L’été à New York est chaud, très chaud, et il dure longtemps. La température maximale moyenne en juillet et août est de 30°C mais il n’est pas rare de la dépasser. Il est facilement possible d’atteindre les 40°C.

Credits: Pexels
Credits: Pexels

L’été est alors très ensoleillé mais aussi étouffant. Attention aux écarts de température entre l’extérieur et les bus, les restaurants ou les musées et magasins, où la climatisation est souvent poussée à fond.

Quels sont les vêtements indispensables ?

Comme je l’ai souligné, il fera très chaud alors c’est simple, tout ce qui est échancré, ouvert et court 😉 T-shirts, robes, jupes, débardeurs, shorts, tongs (sauf pour se balader) doivent évidemment faire partie intégrante de votre valise. N’oubliez pas aussi une bonne paire de lunettes de soleil! Enfin, inutile de trop se charger, car les soldes d’été (Summer Sales) ont lieu en juillet…

Que faire à New York quand il fait très chaud ?

Et bien on se rapproche de l’air marin ! Ce que je préfère, ce sont les croisières New Yorkaises, il y en a de tout type et à tous les prix. C’est vraiment une activité qui vous laissera de bons souvenirs !

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

C’est également l’occasion de prendre de magnifiques photos avec en arrière plan la statue de la liberté ou encore la skyline New Yorkaise. Pour réserver l’une de nos croisières ou tours en bateau, CLIQUEZ ICI!

Et l’Automme !

Credits: Central Park
Credits: Central Park

On observe une baisse des températures entre Octobre et Décembre, d’environ 10°C. L’automne à New York City n’est pas plus humide que les autres saisons puisque le taux de précipitations est sensiblement le même tout au long de l’année. Cependant, l’automne est bien présent, et on le remarque au décor de la ville. Les arbres affichent des couleurs chatoyantes et on ne se lasse pas de ce paysage d’autant plus que la météo reste agréable.

Que porter par ce temps ?

Encore une fois vous pouvez faire simple, des vêtements de mi-saison suffiront. Pour les plus frileux un manteau et une écharpe seront peut-être nécessaires. Les températures restent encore positives même si la météo à New York reste imprévisible. Pour moi, c’est la température la plus agréable car il ne fait ni trop froid et ni trop chaud. Apportez du léger mais avec des vestes plus chaudes.

Que faire en Automne à New York ?

L’Automne est une saison très appréciée par les New Yorkais car on sort de l’été infernal où l’air est humide. Aussi c’est la période d’Halloween alors toutes les maisons sont décorées pour l’occasion. Il fait bon d’être dehors avec une petite écharpe au cou. Durant cette saison, je vous conseille de profiter au maximum de l’extérieur. C’est idéal pour faire une visite d’Harlem, Brooklyn, du Bronx ou du Queens. Pour réserver une visite privée d’un quartier de New York, CLIQUEZ ICI. Et puis lorsque la température se rafraîchi, hop, on saute dans un café.

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Si vous êtes frileux et voulez absolument rester en intérieur tout en découvrant la ville, pourquoi ne pas réserver un tour avec chauffeur privé? C’est l’occasion parfaite d’observer la ville en étant assis confortablement à bord d’une magnifique limousine ! Pour réserver ce tour, CLIQUEZ ICI

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un message sur Facebook.

Salvatore

 

Manger dans les meilleurs restos de NY pour pas cher!

Connaissez vous la NYC Restaurant Week ?

Il s’agit d’une opération prenant vie deux fois par an (une fois en hiver et une autre en été) qui vous permet d’aller dîner ou déjeuner dans les meilleurs restaurants de New York à prix réduits ! Cet été, l’évènement commence le 24 Juillet pour se terminer le 18 Août.

Credits: Asiate
Credits: Asiate

Il y a plusieurs centaines de restaurants participants à l’opération et ce sur tout New York.

Evidemment, nous vous encourageons à faire des réservations pour ne pas être déçu, certains lieux sont très prisés durant la période.

Combien ça coûte ?

Il s’agit d’un véritable bon plan car les prix sont fixes. En Général, vous aurez droit à un menu complet pour $29/pers. (déjeuner) et $42/pers. (dîner)

Ce n’est pas donné à toutes les bourses, mais dites-vous que vous allez pouvoir manger dans des restaurants qui ne seraient peut-être pas en rapport avec votre porte-feuille. Ces prix sont vraiment imbattables!

NB : Les taxes et le pourboire ne sont pas inclus.

Il y a 33 nouveaux restaurants participants à cette opération cette année, parmis eux The Best of the Bests : Benjamin Steakhouse Prime, Bob’s Steak & Chop House, Boucherie, Bâtard, Cut by Wolfgang Puck, Farmer & The Fish, Feast, Fifty Restaurant, Flinders Lane, Fowler & Wells, Freds at Barneys New York–Downtown, The Gin Parlour, Haru Hell’s Kitchen, Jams, Lorenzo’s Restaurant, Bar & Cabaret, Lupulo, Meet the Meat, Mission Chinese Food, Nobu Downtown–Bar/Lounge, Ousia, Palm Tribeca, Philippe, Porsena, Rafele, The Ribbon, Rotisserie Georgette, Rouge Tomate Chelsea, Salvation Burger, Society Cafe, South Fin Grill, The Tuck Room, Untitled and Wallsé.

Focus sur Harlem

N’hésitez pas à faire un tour à Harlem où des restaurants cassent vraiment les prix et où vous aurez l’occasion d’essayer des cuisines dont vous n’avez pas toujours l’habitude. New York, c’est aussi l’aventure culinaire !

Credits: Red Rooster
Credits: Red Rooster

Si vous souhaitez faire une réservation, CLIQUEZ ICI

Salvatore