Manger dans les meilleurs restos de NY pour pas cher!

Connaissez vous la NYC Restaurant Week ?

Il s’agit d’une opération prenant vie deux fois par an (une fois en hiver et une autre en été) qui vous permet d’aller dîner ou déjeuner dans les meilleurs restaurants de New York à prix réduits ! Cet été, l’évènement commence le 24 Juillet pour se terminer le 18 Août.

Credits: Asiate
Credits: Asiate

Il y a plusieurs centaines de restaurants participants à l’opération et ce sur tout New York.

Evidemment, nous vous encourageons à faire des réservations pour ne pas être déçu, certains lieux sont très prisés durant la période.

Combien ça coûte ?

Il s’agit d’un véritable bon plan car les prix sont fixes. En Général, vous aurez droit à un menu complet pour $29/pers. (déjeuner) et $42/pers. (dîner)

Ce n’est pas donné à toutes les bourses, mais dites-vous que vous allez pouvoir manger dans des restaurants qui ne seraient peut-être pas en rapport avec votre porte-feuille. Ces prix sont vraiment imbattables!

NB : Les taxes et le pourboire ne sont pas inclus.

Il y a 33 nouveaux restaurants participants à cette opération cette année, parmis eux The Best of the Bests : Benjamin Steakhouse Prime, Bob’s Steak & Chop House, Boucherie, Bâtard, Cut by Wolfgang Puck, Farmer & The Fish, Feast, Fifty Restaurant, Flinders Lane, Fowler & Wells, Freds at Barneys New York–Downtown, The Gin Parlour, Haru Hell’s Kitchen, Jams, Lorenzo’s Restaurant, Bar & Cabaret, Lupulo, Meet the Meat, Mission Chinese Food, Nobu Downtown–Bar/Lounge, Ousia, Palm Tribeca, Philippe, Porsena, Rafele, The Ribbon, Rotisserie Georgette, Rouge Tomate Chelsea, Salvation Burger, Society Cafe, South Fin Grill, The Tuck Room, Untitled and Wallsé.

Focus sur Harlem

N’hésitez pas à faire un tour à Harlem où des restaurants cassent vraiment les prix et où vous aurez l’occasion d’essayer des cuisines dont vous n’avez pas toujours l’habitude. New York, c’est aussi l’aventure culinaire !

Credits: Red Rooster
Credits: Red Rooster

Si vous souhaitez faire une réservation, CLIQUEZ ICI

Salvatore

Pourboires, commissions, taxes, comment bien dépenser son argent à New York?

Consommer ou acheter quelque chose est un acte totalement banal dans son pays. En effet, on a une bonne idée des prix pratiqués dans les magasins, de la proportion de TVA qui va s’appliquer selon qu’il s’agisse d’un bien alimentaire, d’équipement ou autre, bref on ne se pose plus de question mais qu’en est-il lorsque nous sommes à l’étranger? Et de surcroît lorsque nous devons composer avec une monnaie différente de la nôtre? Aussi comment fonctionnent les pourboires à New York? Quelles sont les commissions qui vont s’appliquer à moi vis à vis des banques?

Dans cet article je vais décortiquer tous ces points en évitant d’être trop ennuyeux 😉

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Comment payer à New York?

A New York, on règle en US dollars! Alors si comme moi, vous saviez déjà cela, félicitations, c’est que vous avez bien retenu votre premier cours d’Economie en 6eme.

1$ correspond environ à 0,90€.

Les billets en circulation sont les billets d’$1, $2 (nouveau), $5, $10, $20 et $50 et $100. (Les commerçants peuvent parfois être rétissants à accepter les billets de $100)

Credits: businessinsider
Credits: businessinsider

Les pièces de monnaie en circulation sont: le quarter (25 centimes), le dime (10 centimes), le nickel (5 centimes) et enfin le penny (1 centime).

Généralement, les cartes bleues VISA ou MASTERCARD sont acceptées quasiment partout cependant certains commerçants n’acceptent pas l’American Express car cette société leur fait payer une commission. Le chèque bancaire français n’est pas accepté. D’ailleurs, avant de partir à New York, n’hésitez pas à aller rendre une petite visite à votre banquier pour être bien sûr que vos moyens de paiement soient adaptés pour votre voyage à l’étranger. Si vous n’avez pas le temps, posez lui la question par mail et n’oubliez pas de lui indiquer vos dates de séjour car si votre carte bleue n’a jamais été utilisée à l’étranger, leur système de sécurité peut croire que vous êtes victime d’une fraude et par consequent désactiver votre CB.

A New York, les retraits d’argent en espèces se font dans des distributeurs automatiques (appelés aussi ATM). Il y en a à l’intérieur et à l’extérieur des banques. Lors de vos retraits, je vous conseille d’opter pour “withdrawal from checking” (retrait sur compte courant). Selon votre banque et les partenariats qu’elle a mis en place avec les banques locales, il se peut que vous ayez des frais supplémentaires de $4 à $8 par retrait. De mémoire, BNP Paribas à un partenariat avec Bank Of America et Société Générale a une option “Jazz international” qui permet de payer moins de frais à l’étranger. Je pense que vous pouvez consulter les tarifications qui vous seront appliquées sur le site web de votre banque.

Combien apporter en espèces ?

Lorsque l’on part à l’étranger, il est très utile d’avoir un peu de liquide avec soi (imaginez une seconde que vous perdiez votre carte bleue en arrivant). Il faudrait que vous ayez au moins assez pour tenir quelques jours le temps de trouver une solution.

Pour être sûr de ce dont vous aurez besoin (en liquide) en arrivant à New York, je vous conseille de faire un rapide calcul des dépenses que vous prévoyez de faire (dans les premiers jours).

Si vous prenez un taxi en arrivant, cela vous coûtera entre $65 et $70. Je ne pense pas que vous aurez besoin de beaucoup d’argent à votre arrivée car votre hébergement est pour la plupart déjà payé.

IMPORTANT: S’il vous plaît, ne tombez pas dans le panneau des “taxis noirs” (taxis illégaux) qu’on appellent aussi “Gypsy Cabs.”

Leurs chauffeurs sont très doués pour faire la pêche aux touristes pour ne pas dire “bons pigeons” à qui, ils ne vont pas hésister à demander de $200 en fin de course!

Je vous conseille de patienter dans la file officielle des taxis jaunes (yellow cabs) où un agent de l’aéroport vous affectera une voiture, c’est l’une des solutions les plus sûres pour ne pas se faire arnaquer.

Pour une solution confort, n’hésitez pas à réserver votre transport de l’aéroport avec notre agence, CLIQUEZ ICI 

Credits: Harlem Spirituals
Credits: Harlem Spirituals

Concernant le change euros à dollars, votre banque n’offre pas forcément la solution la plus économique selon moi, car les commissions sont excessives.

2 conseils:

  • Il vaut mieux commander de l’argent en ligne et le retirer directement à l’aéroport. Certains bureaux de change proposent ce service.
  • Si vous avez du temps, faites le tour de 2 ou 3 bureaux de change près de chez vous, certains d’entre eux prèlèvent peu ou pas de commission.

Le service et les pourboires à New York

Sachez que le revenu d’un serveur/barman à New York est en dessous du smic. Il est donc obligatoire de donner un pourboire au personnel de l’industrie du service car plus 60% de leur salaire repose sur cet aspect. Il est d’usage de laisser entre 18% et 20% de l’addition en pourboire selon la qualité du service rendu.

Bon à savoir: Le pourboire est appélé “Gratuity” ou encore “Tips.”

Si vous êtes assis au bar ou à un comptoir, il est d’usage de laisser $1 ou $2 par boisson. Si vous êtes 6 personnes ou plus à une table, le serveur inclura automatiquement la “gratuity” de 20% à votre addition, c’est de coutume.

Les pourboires ne s’appliquent pas dans tous les lieux de restauration. En effet, si vous allez dans un fast food comme McDonalds ou encore Starbucks, la notion de service n’existe pas vraiment car personne ne va apporter votre commande jusqu’à votre table!

Credits: Liberation
Credits: Liberation

Dans les taxis, même chose, il est recommandé de laisser entre 15% et 20% de la note. Si vous payez en carte bleue, vous pourrez séléctionner les options affichées sur leur petit écran.

A New York, les prix affichés sont souvent hors taxes

Dans mes premiers jours à New York, lorsque je faisais mes courses, je calculais le prix de mon panier au fur et à mesure que celui-ci se remplissait puis arrivé en caisse, à chaque fois la même surprise, le montant que j’avais estimé augmentait d’environ 10%. C’est lorsque j’ai demandé à la caissière de m’expliquer qu’elle m’a indiqué qu’en effet, ici les prix affichés sont hors taxes!

Quelles sont les taxes de New York City pour les biens et services?

L’Etat de la ville de New York impose des taxes sur les services et la vente de biens sur son territoire. Au prix affiché, il faut rajouter 8.875% de TVA qui est composée de:

– la taxe de la ville de New York à 4.5%,

– la taxe de l’Etat de New York à 4%,

– la taxe du Metropolitan Commuter Transportation District (MCTD) de 0.375%.

Néanmoins, certains produits ne sont pas soumis à cette taxe, c’est le cas de la nourriture (sauf restaurants), médicaments, couches, magazines et journaux… mais aussi les vêtements et accessoires comme les chaussures dès lors que leur prix unique ne dépasse pas $110.

Exemple pour une paire de chaussures:

– Si une paire de chaussures coûte $110 ou plus, elle sera taxée à 8.875%.

– Si cette même paire de chaussures coûte moins de $110, aucune taxe ne sera appliquée.

Credits: Glamour
Credits: Glamour

Autre exemple: Vous avez acheté 3 paires de chaussures à $100 dollars la paire, la taxe ne s’appliquera pas car aucune paire de chaussures n’excède à elle seule $110 dollars. Dès lors que vous achetez un article qui coûte $110 ou plus, la taxe va s’appliquer.

C’est ainsi que s’achève mon petit article Capital, j’espère que vous y voyez un peu plus clair, si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à m’écrire sur Facebook!

Salvatore